LUNCH & DINNER

L’avant comptoir de la mer, mon rendez-vous fruits de mer !

16/05/2018

L’avant comptoir de la mer, c’est tout un monde pour les amateurs de fruits de mer… Restaurant un peu caché à Odéon, où il faut jouer des coudes pour se trouver une place au comptoir ou bien pousser un peu pour accéder aux deux uniques tables au fond du couloir restaurant. Notre rendez-vous gastronomique hebdomadaire avec Monsieur Food Trotter se fait souvent ici. On adore l’ambiance zinc et le tutoiement facile des serveurs.

Pour changer de mes habitudes, le poisson est roi dans cet antre et tout est en tapas, à l’image de l’avant comptoir du marché dont je t’avais déjà parlé dans un précédent article.

Une fois installé, tout va tout de suite mieux. Un morceau de pain de campagne dans une main, du beurre bordier dans l’autre, on peu lever la tête l’esprit tranquille et analyser ce qu’on va bien pouvoir manger.

Mes incontournable ici sont les huitres belles de Quiberon, que je commande par 6, les bulots avec leur mayonnaise au wasabi (subtilement relevé, ça peps les bulots qui peuvent être fades aux yeux de certains), et les crevettes grises, que je mange en tartine sur du beurre salé et du pain de campagne. C’est Monsieur qui ma montré cette technique, que j’ai aussitôt adopté. Le pain/beurre donne un côté rustique aux crevettes grises. Le beurre demi-sel apporte beaucoup de caractère à la tartine. On pourrait déposer le concept et appeler ça la tartine du pêcheur, je suis certaine que ça ferait un tabac !

Le péché mignon de Monsieur ce sont les gambas rôties, servies avec du citron vert. Il les commande toujours par 6, parce que les gambas… ne se le cachons pas… c’est beaucoup de travail pour une bouchée ! donc autant en demander beaucoup dès le début… Vous voyez le processus ? #Astuce

Partant de cette base, on goute ensuite les petits plats du moment : crabe mou croustillant (petit crabe en tempura) qui a beaucoup de saveurs. Le contraste du croustillant du tempura et de la chaire de crabe est très surprenant. C’est une association qu’on retrouve rarement dans des restaurants de fruits de mer. Les crevettes en pomme de terre sont au contraire très douces, car les patates atténuent encore un peu plus les crevettes qui sont déjà légères. Ensuite, la salade d’asperges blanches et coques est très fraiche et appelle l’été à coup de crudités (carottes, pois, pickles ‘oignon rouge…) et de vinaigrette aux agrumes. Enfin, les gyozas de crevette sont tout a fait délicieux, bien grillés comme on les aime aux restaurant asiatique… Tout est très recherché et novateur. Le chef Camdeborde a une longueur d’avance avec son restaurant de la mer.

Et bien sûr avec tout ça, on nous conseil un bon verre de vin. Fruité mais pas sucré pour nous, c’est moins écœurant et ça permet de mieux profiter de tous ces délices !

Sur ce, je vous dis à la semaine prochaines pour de nouvelles aventures gourmandes ! a venir Taste of Paris, Hugo and Co et peut-être « Petit Jean » à Walt Disney… Je pose ça là ! 😉

1 likes

Author

Your email address will not be published.